Formation des élus

Organisme agréé en matière de formation des élus locaux depuis 1995, l'Association des Maires et Présidents de Communautés de Vendée propose chaque semestre des modules de formation.
 
L'article L. 2123-12 du CGCT dispose que « les membres d'un conseil municipal ont droit à une formation adaptée à leurs fonctions ». 
Pour cette raison, dans les trois mois suivant son renouvellement, le conseil municipal délibère sur l'exercice du droit à formation de ses membres en déterminant les orientations et les crédits ouverts à ce titre (modèle de délibération disponible). Un tableau récapitulant les actions de formation des élus financées par la commune est annexé au compte administratif. Il donne lieu à un débat annuel sur la formation des membres du conseil municipal.
 
Les frais de formation constituent une dépense obligatoire pour la commune, à condition que l'organisme dispensateur de la formation soit agréé par le ministre de l'Intérieur (agrément dispensé après avis du Conseil national de la Formation des Élus locaux). A compter du 1er janvier 2016, le montant prévisionnel des dépenses de formation ne peut être inférieur à 2 % du montant total des indemnités de fonction susceptibles d'être allouées aux élus de la commune (montant théorique prévu par les textes, majorations y compris.
Le montant réel des dépenses de formation ne peut excéder 20 % du même montant. Les crédits non consommés à la clôture de l'exercice au titre duquel ils ont été inscrits, sont affectés en totalité au budget de l'exercice suivant.
 

Inscription 

Si vous souhaitez inscrire un élu à une formation, vous pouvez :
  • soit effectuer cette démarche sur le site internet en cliquant sur le thème choisis ci-dessous,
  • soit transmettre un courriel à asso.maires@cdg85.fr.

Toute inscription doit être effectuée par le secrétariat de mairie, avec l'accord du Maire. Tous les frais de formation constituent une dépense obligatoire pour la collectivité.

 

Déroulement d'une formation 

Toutes les formations proposées par l'Association des Maires et des Présidents de Communautés de Vendée se déroulent dans les locaux de la Maison des Communes, situés 65 rue Kepler à la Roche-sur-Yon.
 
De manière générale, les horaires de formation sont : de 9 h 00 à 12 h 30 puis de 14 h 00 à 16 h 30. Deux semaines avant la session, une convocation est adressée par mail aux élus, confirmant les modalités de déroulement de la journée (horaires, liste des stagiaires, etc.).
Toute inscription annulée dans les 8 jours de la date de formation est facturée.
 
Le déjeuner se déroule sur place et est pris en commun avec les autres stagiaires et le(s) intervenant(s). Son coût est inclus dans le prix de la formation.
 

Tarification 2017

  • Une journée de formation, restauration et supports pédagogiques inclus : 120 € par élu
  • Une demi-journée de formation, restauration et supports pédagogiques inclus : 60 € par élu

Formation en intra

A votre demande, l'AMPCV peut assurer la gestion administrative d'une session pour un groupe d'élus désireux d'être formés dans sa collectivité.
Par décision du 16 décembre 2014, le conseil d'administration de l'AMPCV a défini les conditions de mise en œuvre des formations intra. A cet effet, l'AMPCV établi deux conventions :

  • l'une avec l'intervenant pour qu'il anime la journée au sein de la collectivité,
  • l'autre avec la collectivité pour le remboursement du coût de la formation. 

Si vous êtes intéressé, vous pouvez contacter Anne CHAILLOU.

Le programme des formations 2017

Il a été communiqué par courriel aux communes du Département le 8 novembre 2016. Vous pouvez télécharger la plaquette récapitulant l'ensemble des thèmes ci-dessous.

Travailler concrètement à l'élaboration du budget de la commune

Infos pratiques

Date : le jeudi 9 février 2017

Durée : 1 journée

Date limite d'inscription : 03/02/17

Lieu : Maison des Communes
65 Rue Képler
85000 LA ROCHE-SUR-YON

Intervenant :

  • Patrick NAUDET, Cabinet Pro'Conseil

Tarif journalier : 120 € par élu

Effectif : 8 personnes

Public : Maires, adjoints et conseillers municipaux qui ont suivi la formation " à la découverte du budget " ou qui ont des connaissances sur le budget et le compte administratif de la commune

Les élus devront venir avec le dernier compte administratif voté et le nouveau budget voté.

Repas : Oui (Maison des Communes)

Descriptif

Pré-requis

  • Avoir suivi la formation « à la découverte du budget » ou avoir des connaissances sur le budget et le compte administratif de la commune
  • Les élus devront venir avec le dernier compte administratif voté et le nouveau budget voté

Contenu

Le compte administratif, puis le budget ne sont pas souvent compris des élus du fait de la complexité de la comptabilité publique et pour beaucoup d'entre eux, il est difficile de trouver des réponses sur : 

  • Les règles d'équilibre entre les deux sections fonctionnement et investissement,
  • La nature des risques financiers à travers les seuils d'alerte,
  • Les marges de manœuvre possibles compte tenu des incidences de la loi de finance de 2014,
  • L'incidence de l'intercommunalité.

Pour mieux assimiler ces notions essentielles à l'équilibre financier dans un contexte toujours plus contraint, quoi de mieux que de travailler concrètement sur le budget de sa commune !
C'est ce que se propose cette formation en réunissant un certain nombre d'élus qui durant une journée vont travailler à l'élaboration du budget de leur collectivité en prenant en compte les résultats du compte administratif.
L'objectif de cette formation qui se déroule sur une journée, est :

  • d'apporter un éclairage  sur la lecture du document budgétaire de votre commune,
  • de comprendre les résultats de la commune et à travers leurs affectations de mesurer l'incidence sur le futur budget,
  • d'apprécier, à travers les ratios d'alerte, les résultats de sa commune et les marges de manœuvre possibles.

Le contexte

  • Les contraintes - les opportunités

Le compte administratif

  • Analyse des résultats obtenus
  • La place de l'intercommunalité dans les comptes de la commune
  • Le financement des investissements
  • Le poids de l'endettement
  • Présentation et commentaires des résultats obtenus

Le budget

  • La notion de projet de mandat
  • Entre souhaité et souhaitable, les marges de manœuvre
  • La construction d'un « pacte financier communal »
  • Le devenir de l'intercommunalité et l'incidence sur le budget
  • Les équilibres budgétaires
  • La comptabilité aux engagements
  • Présentation et résultats obtenus

Méthodes pédagogiques : Présentation par power point et remise du document aux participants


Projet de mandat et prospective financière

Infos pratiques

Dates : les lundi 6 et mardi 7 mars 2017

Durée : 2 journées

Date limite d'inscription : 24/02/17

Lieu : Maison des Communes
65 Rue Képler
85000 LA ROCHE-SUR-YON

Intervenants :

  • 1er jour, Lucette Jaunet, Consultante et formatrice en stratégie de développement de territoire
  • 2ème jour, Patrick Naudet, Consultant-formateur en prospective financière et stratégie de territoire,

Membres d'Alliance Projets & Territoires

Tarif : 240 € par élu

Effectif : 16 personnes

Public : Maires, adjoints

Repas : Oui (Maison des Communes)

Descriptif

Dans un contexte d'accroissement de la demande citoyenne et de la nécessaire maîtrise des budgets, la gestion des collectivités suppose aujourd'hui de développer de nouvelles pratiques.
Conduire une démarche prospective s'inscrit dans l'actualité des collectivités qui souhaitent de plus en plus accroître l'efficacité de l'action publique et disposer d'une vision globale et cohérente du développement de leur territoire.
Elle est à la fois stratégique et opérationnelle :
Elle est stratégique car l'avenir du territoire est au centre de la démarche et constitue la clé de succès du mandat en cours et de ceux à venir.
Elle est opérationnelle car la finalité est d'accompagner et de maîtriser le développement du territoire, de favoriser l'articulation et la planification des actions pour améliorer la qualité de vie des habitants et des entreprises. De censeur, la logique financière devient un outil d'accompagnement au projet.
Les objectifs de cette formation qui se déroule sur deux jours sont : 

  • de permettre aux responsables locaux de mieux appréhender l'avenir de leur territoire ;
  • d'établir un projet de mandat (2014 -2020) en cohérence avec la situation actuelle et future du territoire,
  • de savoir conjuguer les ambitions de développement avec les ressources financières,
  • de se doter d'outils de pilotage adaptés à la situation locale.

La plus value apportée par cette formation repose sur des échanges d'expériences et de pratiques, d'apport de méthodes et outils opérationnels testés sur le terrain pour savoir combiner les enjeux politiques et leurs traductions opérationnelles.

1ère journée de formation animée par Lucette Jaunet, Consultante et formatrice en stratégie de développement de territoire

Introduction :

  • Un projet de territoire (mandat), pour quoi faire ?
  • Une demande croissante de transparence et de participation citoyenne
  • Des promesses parfois hasardeuses...
  • Vers plus d'efficacité de l'action publique 

1. L'élaboration d'un projet partagé : une démarche pas à pas 

  • Savoir exprimer une vision à long terme,
  • Elaborer la feuille de route du mandat pour la mise en œuvre optimisée des projets,
  • Ancrer le projet sur les réalités  territoriales,
  • Anticiper une organisation adaptée,
  • Favoriser l'émergence d'un processus de développement dans la durée.

2. Savoir afficher les orientations stratégiques pour la commune

  • Prendre en compte les atouts et des contraintes au regard de l'offre territoriale, identifier les opportunités et les menaces
  • Imaginer les futurs possibles
  • Savoir afficher des perspectives claires et argumentées

3. Construire un programme à la fois ambitieux ...et réaliste

  • Identifier les actions (idées) potentielles
  • Se mettre d'accord sur les priorités
  • Finaliser un pré-programme à la fois cohérent et pertinent

Conclusion : Savoir anticiper et s'organiser pour tenir ses promesses


2ème jour de formation animée par Patrick Naudet, Consultant-formateur en prospective financière et stratégie de territoire

Introduction

  • La prospective financière à quoi ça sert, pour quoi faire ?
  • Il n'y a pas de hasard en matière financière
  • Vers plus d'efficacité de l'action publique
  • Prospective financière, une démarche en deux temps

1. Rétrospective : Diagnostic financier du territoire

  • La connaissance du territoire et son histoire

Ce qui fait le territoire d'un point de vue financier

  • Forces et faiblesses des politiques suivies

Ce qui engage l'avenir en matière financière
Les opportunités, les menaces

  • La part contributive de l'usager et du contribuable dans les politiques suivies

2. Prospective

  • Projection sur la durée du mandat de la capacité financière du territoire « au fil de l'eau »

Veille prospective et observatoire permanent

  • Le projet en lui-même, son contenu

La feuille de route : ce qu'elle contient

  • Traduction financière de la feuille de route et sa place dans la prospective financière

3. Cohérence entre projet et moyens

  • Etablir une cohérence entre le projet politique et le diagnostic financier du territoire
  • Etablir une cohérence entre les orientations stratégiques et la prospective financière

Phase critique : adapter son projet aux moyens ou les moyens au projet !

4. Faire coïncider ambition et réalisme !

  • Etablir des priorités
  • Etablir un projet financier en toute connaissance de cause et adaptable aux circonstances
  • Communiquer sur les choix retenus
  • Animer le territoire

Conclusion : Une histoire ne s'écrit pas en un jour !

Méthodes pédagogiques : Présentation par Powerpoint et remise du document aux participants


Comment bien construire son Plui : du diagnostic aux orientations d'aménagement et de programmation

Infos pratiques

Date : le lundi 6 novembre 2017

Durée : 1 journée

Date limite d'inscription : 27/10/17

Lieu : Maison des Communes
65 Rue Képler
85000 LA ROCHE-SUR-YON

Intervenants :

  • Anne-Gaëlle Inizan, Urbaniste au CAUE 85
  • Paysagiste au CAUE 85
  • Architecte au CAUE

Tarif : 120 € par élu

Effectif : 16 personnes

Public : Maires, adjoints et conseillers municipaux

Repas : Oui (Maison des Communes)

Descriptif

Objectifs

  • Mieux comprendre les enjeux de la prospective territoriale et être en mesure de caractériser les contours de votre projet urbain
  • Comprendre la démarche d'élaboration d'un Plan Local d'Urbanisme Intercommunal (PLUi) et définir le contenu de votre document d'urbanisme
  • Traduire votre projet dans le document d'urbanisme

Contenu

  • Identifier les enjeux du territoire
  • Quels outils pour faire émerger un projet politique ?
  • Mettre en place les moyens humains et choisir les bons prestataires
  • L'intérêt de mettre en place un processus de concertation
  • Comment faire émerger une vision stratégique intercommunale en matière d'urbanisme et de projet urbain ?
  • un nouveau contenu pour le PLU au service d'un urbanisme de projet intercommunal : PLUi « à la carte » et adapté au territoire, nouvelle architecture du règlement, le PADD et les OAP au service du projet local et communautaire, une approche qualitative, spatiale, paysagère, urbaine et environnementale privilégiée, une meilleure visibilité des trois trames nécessaires à la compréhension du territoire (armature urbaine-armature naturelle-armature de mobilité)...

Thèmes abordés

  • Maîtriser la consommation foncière
  • Développer la mobilité durable
  • Favoriser la mixité fonctionnelle, sociale et générationnelle
  • Valoriser la trame verte et bleue

La gestion des conflits - niveau 1

Infos pratiques

Dates : jeudi 6 et vendredi 7 avril 2017

Durée : 2 journées

Date limite d'inscription : 24/03/17

Lieu : Maison des Communes
65 Rue Képler
85000 LA ROCHE-SUR-YON

Intervenant :

  • Cabinet Opteam'RH

Prix : 240 € par élu

Effectif : 12 personnes

Public : Maires, adjoints, conseillers municipaux

Repas : Oui (Maison des Communes)

Descriptif

Objectifs

Cette formation permet d'acquérir les bases pour :

  • Identifier les différents types de conflit
  • Prendre du recul face à un conflit
  • Sortir du conflit.

Contenu

I - Présentation du concept de conflits

  • définition
  • les 4 grandes catégories de conflits
  • les différentes manifestations du conflit.

II - Les outils en situation de conflits

  • l'analyse du conflit : catégorie, cause, manifestations, comportements
  • le rôle et la place de chaque protagoniste
  • la gestion des émotions.

III - Sortir du conflit

  • le rôle du manager
  • les étapes pour en sortir
  • la médiation

Méthodes pédagogiques

  • Pédagogie basée sur l'écoute du vécu des participants.
  • Questionnaires préalable envoyé aux participants afin de mieux cerner les attentes de chacun.
  • Apports méthodologiques, simulations en binômes, travaux en sous-groupe, exercices individuels.

La gestion des conflits - niveau 2

Infos pratiques

Date : le lundi 18 septembre 2017

Durée : 1 journée

Date limite d'inscription : 08/09/17

Lieu : Maison des Communes
65 Rue Képler
85000 LA ROCHE-SUR-YON

Intervenant :

  • Cabinet Opteam'Rh

Tarif journalier : 120 € par élu

Effectif : 12 personnes

Public : Maires, adjoints et conseillers municipaux qui ont suivi la formation niveau 1

Repas : Oui (Maison des Communes)

Descriptif

Prérequis 

  • Avoir suivi la 1ère session sur la gestion des conflits
  • Chaque participant partira d'un cas concret pour compléter la grille d'analyse transmise en amont de la formation

Objectifs

  • Réactiver et approfondir les apprentissages acquis lors de la 1ère session préalablement suivie (identification des différents types de conflits, prise de recul face à un conflit et méthodologie pour en sortir)
  • Analyser des situations de conflits rencontrées depuis
  • Mettre en pratique

Contenu

I - Réactivation des acquis 

1) Le concept de conflit : origines, formes, types 
2) La communication constructive 
3) Les étapes pour en sortir / méthodologie 

II - Le positionnement personnel face aux conflits 

1) La posture personnelle : ses avantages / ses limites
2) La gestion de ses propres émotions. 

III - Études de cas « tournants » sur la base de cas concrets apportés par les élus : 

1) Description du cas 
2) Analyse, propositions -solution(s) et méthodologie à mettre en œuvre 
3) Critique des propositions 
4) Adaptation des solutions / méthodologie proposées 
5) Apports complémentaires. 

IV - Simulations 

En posture de médiateur
En partie prenante au conflit 

Méthodes pédagogiques

  • Pédagogie basée sur la réalité du vécu des participants
  • Apports méthodologiques 
  • Etudes de cas 
  • Mises en situation, simulations

La prise de la parole en public - niveau 1

Infos pratiques

Dates : les jeudi 7 et vendredi 8 septembre 2017

Durée : 2 journées

Date limite d'inscription : 01/09/2017

Lieu : Maison des Communes

65 Rue Képler
85000 LA ROCHE-SUR-YON

Intervenant :

  • Alain BOSSARD, Apsara communication (par le biais de la Maison départementale des Associations de Vendée)

Prix : 240 euros

Effectif : 12 personnes

Public : Maires, adjoints et conseillers municipaux

Repas : Oui (Maison des Communes)

Descriptif

OBJECTIFS

  • Analyser sa pratique 
  • Identifier ses points forts et les valoriser ; Analyser ses points faibles et les dépasser
  • S'organiser et gérer ses actes ; Gérer l'émotivité de la prise de parole
  • Appréhender la qualité de ses capacités relationnelles
  • Apprendre des techniques de communications et les appliquer
  • Animer les différents types de réunions, appréhender les attitudes à adopter en fonction des situations
  • Définir des stratégies d'organisation de réunion selon l'objectif fixé

METHODOLOGIE

  • 1er principe : Je suis la seule personne qui est en mesure de me faire évoluer
  • 2ème principe : des exercices pratiques filmés, puis analysés
  • 3ème principe : des apports théoriques pour éclairer la démarche
 
1ère journée
 
1 - Eléments théoriques concernant la prise de parole en public :
  • Les principes de base
  • Faire passer un message
  • Les trois éléments du discours
  • Votre corps parle pour vous
  • Considérations linguistiques
  • L'animation de la phrase
2 - La diction et la voix :
  • Placement de la voix, ton, élocution, articulation, prononciation
  • Exercices de prononciation, travail de la voix...
  • A quoi juge-t-on la prestation d'un orateur ?
3 - Obstacles à la communication, des recettes pour l'améliorer :
  • Le stress, les causes et les effets
  • Le trac : ami ou ennemi ?
  • Les attitudes favorisant une bonne expression orale
  • Positionnement et occupation de l'espace
 
2ème journée
 
4 - Structurer une intervention orale, un discours :
  • Réussir une improvisation orale : technique du SOSRA
  • Répondre en public à une question embarrassante : technique DESQ
5 - Savoir convaincre, ça se travaille :
  • Les techniques de l'argumentation, associées à la technique de prise de parole en public
  • Techniques d'exposés persuasifs

La prise de la parole en public - niveau 2

Infos pratiques

Dates : lundi 9 et mardi 10 octobre 2017

Durée : 2 journées

Date limite d'inscription : 30/09/17

Lieu : Maison des Communes
65 Rue Képler
85000 LA ROCHE-SUR-YON

Intervenant :

  • Alain Bossard, Apsara Communication (par le biais de la Maison Départementale des Associations de Vendée)

Tarif : 240 € par élu

Effectif : 12 personnes

Public : Maires, adjoints et conseillers municipaux qui sont suivi la formation de niveau 1

Repas : Oui (Maison des Communes)

Descriptif

Pré-requis

Il semble utile, pour une question d'homogénéité minimale du groupe d'élus en formation, que ceux-ci aient suivi la première session de prise de parole en public, ou en aient suivi une similaire par ailleurs.

Objectifs pédagogiques

  1. La formation dispensée veillera à donner aux élus une aisance affirmée dans la diffusion en public d'un discours préparé, tant quant au fond et à sa structuration que pour ce qui concerne la forme.
  2. Les élus seront en capacité d'improviser librement lors d'une allocution, soit autour d'un message qu'ils souhaitent faire passer, soit pour répondre en direct à une interpellation publique. 

Apports des participants

Afin de pouvoir travailler à une mise en situation réaliste, il convient que les élus viennent à la session avec un ou plusieurs discours écrits qu'ils ont eu l'occasion de prononcer.

Ce matériau servira de base de travail pour l'améliorer, le structurer, ou l'exploiter lors de la prise de parole. A défaut de disposer soi-même de cette base, l'élu peut demander au maire ou adjoints des discours déjà prononcés pour satisfaire à l'exercice.

Modalités pédagogiques

L'effort de cette session sera essentiellement porté sur la fréquence des exercices en situation, pour donner aux élus une certaine fluidité dans la pratique.
Il conviendra donc que les participants disposent de discours antérieurs pour faciliter la mise en œuvre immédiate de ces exercices.

Il sera possible de reprendre le même discours plus d'une fois, ou selon plusieurs variantes, ou afin d'optimiser son rendu.

Contenu

Journée 1 : Le fond et la forme d'un discours, sa structuration

Le fond et la forme d'un message : rappel.

L'importance du choix du message,
Le charisme,
Les différentes structures possibles d'un discours.

Exercices : 

  • Prononcer le même message selon plusieurs structurations différentes.
  • Saisie vidéo, puis décryptage.
  • Travail sur la gestuelle, les intonations, les pauses oratoires, le charisme.

Journée 2 : Improvisation : préparation et structuration

Improviser pour exprimer son point de vue dans un contexte attendu :

  • Un message anticipé,
  • Postures, gestuelle, tonalité, expressivité du visage.

Improviser sans agresser pour répondre à une interpellation : 

  • structures de réponse idéale,
  • exercices nombreux pour appréhender la structure de la réponse.

Accroître son efficacité dans la lecture rapide et l'esprit de synthèse - niveau 1

Infos pratiques

Dates : les jeudi 11 et vendredi 12 mai 2017

Durée : 2 journées

Date limite d'inscription : 05/05/17

Lieu : Maison des Communes
65 Rue Képler
85000 LA ROCHE-SUR-YON

Intervenant :

  • Guylaine Arnould Duma, Consultante-Formatrice Apsara Communication

Tarif : 240 € par élu

Effectif : 14 personnes

Public : Maires, adjoints et conseillers municipaux

Repas : Oui (Maison des Communes)

Descriptif

Le déclencheur de la formation : Les élus doivent faire face à un volume de lecture de plus en plus important entre les livres, les revues, les notes, etc. Les informations nouvelles arrivent très rapidement. Or le temps de travail ou les disponibilités ne sont pas élastiques. Une des solutions passe donc par l'apprentissage d'autres façons de lire que celle qui nous a été enseignée à l'école primaire. Permettre à un élu de lire davantage et/ou mieux, c'est se garantir à terme plus de disponibilité et d'efficacité.

Objectifs

  • Doubler (au moins) sa vitesse de lecture tout en gardant ou améliorant compréhension et mémorisation.
  • Maîtriser les différentes techniques de lecture : intégrale, écrémage, balayage/repérage.
  • Savoir définir la bonne stratégie face à un texte.
  • Lire plus/lire mieux et/ou dégager du temps pour autre chose

Contenu

1er jour : Matin

  • Généralités sur la lecture
  • Test repère : vitesse, compréhension
  • Acquérir de la vitesse en lecture intégrale : augmenter son champ visuel
  • Exercices d'entraînement : gammes et tests d'évaluation
  • Echange entre participants : analyse des freins
  • Bilan

1er jour : Après-midi

  • Diversifier ses méthodes de lecture : l'écrémage

Entraînements

  • Diversifier ses méthodes de lecture : le balayage/repérage

Entraînements

  • Echange entre participants : analyse des freins
  • Bilan

2ème jour : Matin

  • Rappel méthodes de lecture vues la veille
  • Apprendre à utiliser spontanément l'écrémage et/ou le balayage/repérage

Entraînements

  • Tests d'évaluation
  • Test repère : vitesse, compréhension
  • Confrontations des résultats avec les scores précédents / Echanges / Impressions

2ème jour : Après-midi

  • Apprendre à définir une stratégie de lecture
  • Quelques repères sur la concentration et la mémorisation
  • Savoir jouer de l'ensemble des techniques : intégrale, écrémage, balayage/repérage, gammes

Entraînements

  • Tests d'évaluation
  • Echange entre participants : analyse des freins
  • Test final d'évaluation à comparer avec le premier test
  • Bilan journée et bilan final

Méthodes et outils pédagogiques

  • Apports théoriques illustrés de cas pratiques
  • Ce stage est avant tout pratique. Les apports théoriques ne sont là que pour aider à lever les barrières psychologiques qui empêchent la progression. Le lecteur sera amené à effectuer des exercices chronométrés et évalués, lui permettant de noter sa progression. L'échange entre participants, suscité par le formateur, met en lumière les freins, les façons de les éliminer, les progrès spectaculaires parfois, qui montrent l'étendue des possibilités.
  • Le formateur stimule et soutient chacun dans sa progression et adapte les approches en fonction des difficultés rencontrées.
  • Un manuel, un chronomètre, des exercices conçus par le formateur seront donnés aux stagiaires pour qu'ils puissent poursuivre l'entraînement après le stage.

Accroître son efficacité dans la lecture rapide et l'esprit de synthèse - niveau 2

Infos pratiques

Dates : les jeudi 5 et vendredi 6 octobre 2017

Durée : 2 journées

Date limite d'inscription : 29/09/17

Lieu : Maison des Communes
65 Rue Képler
85000 LA ROCHE-SUR-YON

Intervenant :

  • Guylaine Arnould Duma, Consultante-Formatrice Apsara Communication

Tarif : 240 € par élu

Effectif : 14 personnes

Public : Maires, adjoints et conseillers municipaux qui ont suivi la formation niveau 1 

Repas : Oui (Maison des Communes)

Descriptif

Pré-requis

  • Savoir déjà utiliser les techniques de lecture efficace : intégrale et sélective
  • Idéalement savoir lire à une vitesse supérieure à 100 000 signes/heure

Objectifs

  • Savoir définir une stratégie de lecture
  • Savoir mixer vitesse et techniques pour atteindre les objectifs fixés
  • Apprendre à maîtriser un gros volume d'informations dans un temps bref

1er jour

  • Retour sur les pratiques développées. Mesure des performances.
  • Repérer la structuration des textes : article, rapport, textes de loi, etc.
  • Apprendre à définir une stratégie de lecture
  • Savoir jouer de l'ensemble des techniques : intégrale, écrémage, balayage/repérage
  • Gammes et entraînements. Tests d'évaluation.
  • Echange entre participants
  • Analyse des freins

2ème jour

  • Quelques repères sur la concentration et la mémorisation
  • Utilisation des mots-clés pour rédiger la synthèse
  • Mise en œuvre de techniques de lectures adaptées aux besoins définis au préalable : textes de loi, rapport
  • Gammes et entraînements. Tests d'évaluation.
  • Echange entre participants
  • Analyse des freins
  • Test final. Analyse des progrès.

Nota : les stagiaires peuvent apporter leurs propres supports de lecture (rapport, études, textes juridiques) pour s'exercer.


La gestion du temps et des priorités

Infos pratiques

Dates : les lundi 13 et mardi 14 mars 2017

Durée : 2 journées

Date limite d'inscription : 03/03/17

Lieu : Maison des Communes
65 Rue Képler
85000 LA ROCHE-SUR-YON

Intervenant :

  • Alain BOSSARD, Apsara Communication (par le biais de la Maison Départementale des Associations de Vendée)

Tarif : 240 € par élu

Effectif : 16 personnes

Public : Maires, adjoints et conseillers municipaux

Repas : Oui (Maison des Communes)

Descriptif

Il s'agit d'un séminaire de gestion temps outillé, concret qui va vous donner l'envie de revisiter vos habitudes, vous stimuler à vous fixer de nouveaux axes de progrès, de mettre en œuvre un dispositif d'optimisation de votre temps pour gagner en efficacité.

Voici les objectifs que ce séminaire vous permet d'atteindre :

  • Organiser le développement de son efficacité par l'élaboration d'un plan d'action de progrès découlant des résultats d'auto-diagnostic et des préconisations du consultant formateur,
  • Développer une prise de conscience de la nouvelle perception du temps pour faire évoluer votre relation au temps en cohérence avec le contexte dans lequel vous évoluez,
  • Mettre en place un système d'organisation en cohérence avec sa mission, son style de personnalité, le fonctionnement professionnel, la spécificité de son activité,
  • Acquérir les nouvelles compétences exigées par les objectifs du développement, les évolutions technologiques et organisationnelles,
  • S'approprier les outils, les supports techniques d'organisation : diagnostic d'utilisation de son temps, fiches-objectifs et plans d'action, matrice de priorités, guides de planification,
  • Intégrer les principes de base de la gestion du temps tels qu'éviter les interruptions, déléguer efficacement, éviter les frustrations, apprendre à vous concentrer sur l'essentiel,
  • Développer les attitudes permettant d'instaurer un meilleur équilibre entre vos objectifs de performance et vos ressources-temps pour déjouer les pièges du stress négatif,
  • Contenir efficacement l'invasion des « chronophages » provenant des imprévus, des situations de crises, de la mauvaise utilisation du temps et réduire leurs effets négatifs,
  • Cette formation développe un dispositif complet des méthodes et des outils d'organisation qui vous permettront d'atteindre ces objectifs. Vous bénéficiez des conseils du consultant qui va vous proposer d'atteindre ces objectifs dans le cadre de votre propre contexte professionnel.

Le pas à pas :

  • La notion de projet et d'objectifs associée au temps
  • Auto-diagnostic complet d'organisation du travail
  • Les chronophages
  • Savoir hiérarchiser les activités
  • Gérer les interruptions
  • Prendre des décisions
  • La délégation réussie
  • Les principes clés en organisation du travail
  • Aspects pratiques dans l'organisation du travail

Méthodes et pédagogies :

  • Mise en place du « passeport réussite ».
  • Apports méthodologiques
  • Remise de documents polycopiés constituant un fascicule de stage
  • Contrat individualisé de changement
  • Évaluation chiffrée et argumentée (écrite et orale) en fin de stage

La relation avec les associations

Infos pratiques

Date : le lundi 20 mars 2017

Durée : 1 journée

Date limite d'inscription : 10/03/17

Lieu : Maison des Communes
65 Rue Képler
85000 LA ROCHE-SUR-YON

Intervenant :

  • Patrick Naudet, Consultant et formateur en prospective financière et projet de territoire

Tarif journalier : 120 € par élu

Effectif : 16 personnes

Public : Maires, adjoints, conseillers municipaux

Repas : Oui (Maison des Communes)

Descriptif

Dans un contexte de raréfaction des ressources publiques, les financements des Régions et des Départements aux associations ont fortement chutés et la tendance n'est pas prête à s'inverser. Si les communes ont maintenu leurs soutiens, la montée en puissance de l'intercommunalité, à travers les transferts de compétences, pose la condition de la mutualisation des moyens.
En développant le recours aux marchés publics et en recentrant les financements aux associations en fonction des priorités politiques d'un territoire, les intercommunalités vont créer une situation nouvelle qui va impacter le financement aux associations. Il ne s'agit plus pour elles de proposer des prestations mais bien de participer activement à la dynamique d'un territoire dans le respect des valeurs qu'elles portent.
On le voit, la relation communes/associations n'est pas qu'une question de droit mais plutôt une nouvelle forme de gouvernance dans laquelle chacun doit trouver sa place au service d'un territoire.

Objectif de cette formation : A travers échanges et expériences comprendre ce qui fait et fera la relation commune/association

  • Une association de quoi s'agit-il ?

La loi du 1er juillet 1901

  • La relation commune, communauté de communes et associations

Echange avec la salle

  • La relation avec l'association repose sur des règles de bon sens

Une reconnaissance réciproque, gage d'un partenariat constructif et durable
Une contribution adaptée à l'intérêt général

La définition de l'intérêt général

Transparence et équité dans les engagements

  • La contractualisation

Conventions d'objectifs
Contrats liés à la commande publique
Délégation de service public

  • Les subventions aux associations

Les pièces à fournir
Le décret n° 2001-495 du 6 juin 2001
Le caractère discriminant de la subvention
Requalification de la subvention et marchés public

  • Mise à disposition de biens et de personnels
  • Gestion de fait
  • Les associations dans l'évolution de l'intercommunalité

La mutualisation
Une approche plus partenariale
La peur de la perte des valeurs

Méthodes pédagogiques : Présentation par Powerpoint et remise du document aux participants


Les pouvoirs de police du Maire

Infos pratiques

Date : le vendredi 28 avril 2017

Durée : 1 journée

Date limite d'inscription : 21/04/17

Lieu : Maison des Communes
65 Rue Képler
85000 LA ROCHE-SUR-YON

Intervenant :

  • Catherine Garcia Senotier

Tarif : 120 € par élu

Effectif : 16 personnes

Public : Maires et adjoints

Repas : Oui (Maison des Communes)

Descriptif

Objectifs

  • Maitriser l'exercice des pouvoirs de police du maire, en connaitre les limites et sécuriser les actes juridiques afférents.


Contenu

  • L'objet des pouvoirs de police du Maire : faire la différence entre la police judiciaire et administrative, comprendre la police générale et police spéciale et les concurrences de police.
  • Le devenir du pouvoir de police dans le cas des transferts de compétences en intercommunalité au lendemain de la loi NOTRE : étude de cas pratiques.
  • Le pouvoir de police du maire et l'état d'urgence.
  • Les actes du maire en matière de police : la légalité de ces actes, les limites du pouvoir de police.
  • Les domaines d'application des pouvoirs de police administrative (environnement juridique et cas concrets) : les édifices menaçant ruine, la prévention de la délinquance, le bruit et le voisinage, les animaux errants ou dangereux, les terrains non entretenus, la sécurité routière au quotidien ou en cas de manifestations, les gens du voyage, l'hospitalisation d'office, les ERP, l'installation de cirques, etc.
  • Les responsabilités du maire dans le cadre de l'exercice de ses pouvoirs de police

Fonctionnement et organisation des Communautés de Communes

Infos pratiques

Date : le lundi 15 mai 2017

Durée : 1 journée

Date limite d'inscription : 05/05/17

Lieu : Maison des Communes
65 Rue Képler
85000 LA ROCHE-SUR-YON

Intervenant :

  • Antoine Martial Couvreur, ingénieur-conseil en organisation et économiste, Membre d'Alliance Projets & Territoires

Tarif journalier : 120 € par élu

Effectif : 16 personnes

Public : Maires, adjoints et conseillers municipaux

Repas : Oui (Maison des Communes)

Descriptif

Les communautés de communes, pour la plupart de création récente, ont connu des développements contrastés tant dans les compétences exercées que dans la structuration et le fonctionnement de leurs services.
A la suite de la loi NOtre, les créations de communes nouvelles, et surtout les Schémas Départementaux de Coopération Intercommunale ont engagé des fusions de ces EPCI et en ont modifié le fonctionnement et l'organisation en les faisant changer d'échelle.
Côté élus, la gouvernance change de dimension, non seulement par le nombre d'acteurs mais surtout par la nécessité d'un processus plus fin, plus réactif et mieux suivi d'élaboration des propositions et des décisions, cf. l'articulation des commissions, (et autres groupes de travail) avec le Bureau communautaire et le Conseil communautaire.
Côté agents, la Direction Générale et les éventuels cadres supérieurs doivent devenir force de proposition, capacité d'appui aux commissions (voir la notion de référent technique) avec la préoccupation de rendre compte aussi bien dans le suivi de l'exécution du budget par domaine que dans la production régulière de tableaux de suivi d'activité.

Objectifs de la formation

  • Comprendre les mutations territoriales affectant les Communautés de communes et les enjeux des fusions pour les différents acteurs internes et externes
  • Mesurer les impacts sur le fonctionnement et l'organisation des Communautés de communes de telles mutations, notamment des  fusions
  • Eclairer les choix méthodologiques de mise en œuvre dont l'implication des acteurs, élus et aussi les différents personnels territoriaux

1. Introduction : Le contexte législatif et réglementaire et la réalité des mutations de l'organisation territoriale et notamment les communes nouvelles et les fusions de communautés de communes.
Expérience du consultant formateur au regard de celles des participants et de leurs attentes.

2. Rappel et compléments méthodologiques
Les 5 composantes de toute organisation : les missions/compétences, la structuration des équipes (gouvernance élue ; organigramme et postes de travail), procédures minimum (budgétaire et GRH entre autres), les moyens informatiques et de communication, les conditions de travail dont les implantations et les locaux
Les outils du (nouveau..) fonctionnement communautaire :

  • de la sphère « élus » : le Bureau Communautaire, les commissions et autres groupes consultatifs et de travail,
  • de la sphère administrative/technique : Direction Générale, Comité de Direction, réunions intra direction et service,
  • et articulation des 2 sphères via les vice-présidents, les commissions et leurs référents techniques et les procédures et processus de décisions.

3. Impacts des fusions sur le fonctionnement et les organisations : 2 études de cas

  • fusion de plusieurs communautés de communes dans un EPCI aux compétences (très) élargies
  • fusion « simple » mais comprenant une ou des communes nouvelles

4. Points clefs du fonctionnement et de l'organisation, notamment pour réussir ces fusions ; outre une gouvernance solide et efficace (voir charte et règles de fonctionnement), organiser et entretenir l'implication des agents :

  • niveau Direction générale et Comité de Direction : capacité à être co-pilote (référent technique) et force de propositions,
  • encadrement intermédiaire : capacité à organiser et « décliner » la mise en œuvre d'une part « en allongeant l'horizon » (prévisions et planification) et en gérant l'activité avec un minimum de suivi et de tableaux de bord,
  • les agents appelés à être acteurs du changement concret et des vecteurs de communication auprès de la population, c'est-à-dire les associations, les parents d'élèves, les bénéficiaires des prestations communautaires.

En étant conscient que cette implication certes fait partie du travail demandé mais que sa juste contrepartie doit se retrouver dans les salaires et aussi un régime indemnitaire et une gestion du temps de travail équitables, rééquilibrés et incitatifs quant à la qualité de servir.

Méthodes pédagogiques :

  • Présentation par Powerpoint
  • Remise du document aux participants
  • Étude de cas (2)

Maires, adjoints et conseillers municipaux : compétence, rôles, droits et obligations

Infos pratiques

Date : le lundi 19 juin 2017

Durée : 1 journée

Date limite d'inscription : 09/06/17

Lieu : Maison des Communes
65 Rue Képler
85000 LA ROCHE-SUR-YON

Intervenant :

  • Patrick Naudet, Consultant et formateur en prospective financière et projet de territoire, Cabinet Pro'Conseil

Tarif journalier : 120 € par élu

Effectif : 16 personnes

Public : Maires, adjoints et conseillers municipaux

Repas : Oui (Maison des Communes)

Descriptif

Les communes connaissent une organisation administrative unique. Elles bénéficient de la compétence générale pour gérer toute affaire d'intérêt général indépendamment de leur taille.
Membre du Conseil Municipal qu'il préside, le Maire est tout à la fois agent de l'Etat sous contrôle du représentant de l'Etat et exécutif de la commune sous le contrôle du Conseil Municipal. Ces deux fonctions s'exercent dans des conditions différentes et confèrent au Maire pouvoirs et obligations qu'il peut déléguer à des adjoints élus par le Conseil Municipal.
Très rapidement rattrapés par les tâches quotidiennes, le Maire et ses adjoints se voient contester leurs décisions par les membres élus d'opposition mais aussi, s'ils n'y prennent pas garde, par ceux de leur propre liste.
Une situation, difficile à gérer, faite de malentendus et d'incompréhensions qui vient semer le trouble au sein de la collectivité déjà perturbée par la mise en œuvre de la réforme des territoires.
Très souvent un tel contexte résulte de l'absence de projet de mandat dont le but est de définir, à travers un plan d'actions, le rôle dévolu à chacun : maire, adjoints, conseillers municipaux, commissions municipales, salariés de la commune. En l'absence de ces feuilles de route, la municipalité prend le risque d'ouvrir la porte à toutes les contestations.
La plus-value de cette formation repose à la fois sur l'apport de connaissances, les échanges d'expériences autour des difficultés rencontrées dans l'exécution du mandat d'élus.

La loi de décentralisation du 2 mars 1982
La commune à travers ces compétences

  • Compétence générale
  • La notion d'intérêt commun général
  • Les activités régaliennes de la commune

La place du Maire dans la vie municipale

  • Le Maire, une double fonction : Agent de l'Etat et Agent exécutif de la commune
  • Les attributions du Maire
  • Les délégations du Maire
  • Les responsabilités du Maire

Organisation politique de la commune

  • Le Conseil Municipal
  • Le Maire
  • Les Adjoints
  • Les Conseillers municipaux
  • Les commissions

Quand viennent les difficultés

  • Echange avec la salle sur des cas concrets
  • Analyse et diagnostic de cas concrets

Apprendre à diagnostiquer précisément la situation qui pose problème
Comprendre et différencier la notion d'équipe par rapport à la notion de groupe

Et si on parlait projet de mandat !

  • Un projet politique, une stratégie, un plan d'actions, des feuilles de route
  • Une gouvernance

Une organisation entre maire, adjoints et conseillers municipaux
Le mode de relation entre les élus et les services de la commune

  • Ne pas avoir peur de communiquer
  • L'opposition dans la vie municipale

Méthodes pédagogiques : présentation powerpoint et remise du document aux participants


Bilan de mi-mandat : comment s'y prendre ?

Infos pratiques

Date : le lundi 13 novembre 2017

Durée : 1 journée

Date limite d'inscription : 03/11/17

Lieu : Maison des Communes
65 Rue Képler
85000 LA ROCHE-SUR-YON

Intervenant :

  • Lucette Jaunet, Consultante et formatrice en stratégie de développement territoriale, Membre d'Alliance Projets et Territoires

Tarif : 120 € par élu

Effectif : 16 personnes

Public : Maires et adjoints

Repas : Oui (Maison des Communes)

Descriptif

Au début de ce mandat, nombreux sont les élus qui se sont engagés à réaliser un bilan à mi-parcours. Cet exercice loin d'être évident, suppose de prendre le temps de revenir sur les promesses électorales, de dresser un état des réalisations totales ou partielles et de fixer au besoin de nouveaux objectifs pour les 3 années restantes. Il n'a d'intérêt que s'il repose sur des informations objectives et précises en réponse à ce que souhaitent les administrés.
Contrairement aux acteurs de la vie politique nationale qui souffrent d'un déficit de crédibilité, les élus locaux eux bénéficient de part leur action de terrain, de la confiance de leurs concitoyens. Dans ce contexte, la réalisation d'un bilan à mi-parcours s'impose comme un outil incontournable et stratégique.
Cette formation qui se déroule sur une journée, vise avant tout à donner des clés pour construire un bilan de mandat à mi-parcours efficace quelques soient les supports de communication qui seront utilisés ultérieurement.

Sa plus-value repose à la fois sur l'apport de connaissances, la présentation d'exemples concrets et les échanges d'expériences, l'apport de méthodes et outils opérationnels directement et transférables au sein des collectivités.

1. Bilan de mandat à mi-parcours : un enjeu stratégique

  • Tenir ses promesses électorales... dans un contexte qui a évolué (baisse de la DGF, réorganisation territoriale, transfert de compétences vers les communautés)
  • Les attentes des citoyens vis-à-vis de leurs élus
  • Des relations avec les associations à gérer

2. La démarche : comment s'y prendre ?

  • Une démarche en 4 étapes... à structurer autour des engagements de campagne
  • Ce qui a été réalisé, ce qui est programmé,
  • Ce qui a marché, ce qui n'a pas marché, les difficultés rencontrées, l'analyse des causes et des effets : le choix des critères d'appréciation
  • La présentation des résultats : se centrer sur l'essentiel

3. (Re)définir les priorités pour la fin du mandat

  • La nécessité de s'adapter au contexte : faire d'une contrainte une opportunité !
  • Des objectifs concrets à afficher
  • L'élaboration de la feuille de route

4. Savoir communiquer

  • Les différents supports de communication : bulletin municipal, internet
  • Organiser une réunion publique : une occasion à saisir

Conclusion : Les principes à retenir

Méthodes pédagogiques : présentation par powerpoint et remise du document aux participants.


L'élu et la famille en deuil

Infos pratiques

Date : le mardi 12 septembre 2017

Durée : 1 journée

Date limite d'inscription : 01/09/17

Lieu : Maison des Communes
65 Rue Képler
85000 LA ROCHE-SUR-YON

Intervenante :

  • Par l'intermédiaire de la Maison Départementale des Associations de Vendée (MDAV), Nolwenn PORCHERET, Consultante et Formatrice en Relations Humaines.

Tarif journalier : 120 € par élu

Effectif : 14 personnes

Public : Le Maire accompagné d'un Adjoint (de préférence 2 élus par commune)

Repas : Oui (Maison des Communes)

Descriptif

OBJECTIFS

  • Mieux connaître les mécanismes en jeu dans le deuil
  • Préparer à cette mission délicate sur le plan relationnel et humain, tant pour la famille que pour le messager
  • Favoriser les échanges et l'expression au sein du groupe sur les vécus ou les craintes de chacun

CONTENU

  • Repères sur les différentes étapes du deuil, en particulier au moment de l'annonce
  • Réactions des personnes confrontées à la mort brutale d'un proche
  • Importance et qualité de l'écoute
  • Repères et outils pour garder la juste distance
  • Gestion des émotions de l'endeuillé et de l'élu
  • Les besoins de l'endeuillé sur le long terme
  • Partage de « bonnes pratiques »

METHODES PEDAGOGIQUES

  • Alternance d'apports théoriques et de cas pratiques apportés par l'intervenante et/ ou les participants. Les apports sont tirés de la psychologie humaniste. La pédagogie s'appuie sur l'expérience et les questions des élus, de façon à coller au plus près à leur réalité de terrain.

Comment (re)définir la politique de communication de la commune à travers les réseaux sociaux ?

Infos pratiques

Dates : le mardi 25 avril 2017 ou le jeudi 27 avril 2017

Durée : 1 journée

Date limite d'inscription : 14/04/17

Lieu : Maison des Communes
65 Rue Képler
85000 LA ROCHE-SUR-YON

Intervenante :

  • Aurélie Beaupel, Stratégie éditoriale digitale, Community management, Formation aux réseaux sociaux, Evénementiel innovation et intelligence collective

Tarif journalier : 120 € par élu

Effectif : 8 personnes

Public : Maires, adjoints et conseillers municipaux chargés de la communication

Repas : Oui (Maison des Communes)

Descriptif

Pré-requis :

  • Etre sensibilisé aux problématiques liées à la communication

Objectifs

  • Comprendre l'importance d'une stratégie éditoriale
  • Comprendre les notions d'identité numérique et d'e-réputation
  • Gérer les fonctions basiques d'une page Facebook

Contenu

Matin :

  • Comment définir sa stratégie de contenu sur les réseaux sociaux ?

Quels contenus pour quels objectifs ?

  • Comment vous lancer sur les réseaux sociaux en tant qu'élu ?

Identité numérique, e-réputation, etc.
(théorie & étude de cas)

Après-midi :

  • Maîtriser la gestion d'une page Facebook : exercices pratiques

Méthodes pédagogiques

  • Théorie et étude de cas
  • Exercices pratiques sur ordinateur