FAQ - Questions fréquemment posées

  1. Déroulement d'un concours
  2. A quel moment recevrai-je ma convocation aux épreuves écrites ?
  3. Que se passe-t-il si un candidat ne se présente pas à une épreuve obligatoire ?
  4. J'ai été déclaré admissible à un concours. Je ne peux pas me présenter aux épreuves d'admission. Est-il possible de garder le
  5. J'ai choisi une option à un concours et je souhaite modifier ce choix après la clôture des inscriptions : est-ce possible ?
  6. J'ai choisi une épreuve facultative mais je ne souhaite plus m'y présenter : serai-je pénalisé ?
  7. Qui sont les membres du jury ?
  8. Je suis recalé au concours car il me manquait 0.01 point. Pourquoi le jury ne m'a-t-il pas admis, mes résultats étant si proc

Déroulement d'un concours

Un concours se décompose généralement en deux phases.

L'admissi​bilité :

Elle prend souvent la forme d'épreuves écrites. Celles-ci sont anonymes et font l'objet d'une double correction. En règle générale, toute note inférieure à 5/20 à l'une des épreuves de la phase d'admissibilité entraîne l'élimination du candidat.

Au vu des notes obtenues, le jury du concours arrête la liste des candidats admissibles qui sont autorisés à passer les épreuves d'admission.

L'admissio​n :

Elle comporte essentiellement des épreuves orales et pour certains concours des épreuves pratiques et facultatives (langues par exemple). A l'issue des épreuves d'admission, le jury arrête, dans la limite des places mises au concours, la liste des candidats admis par ordre alphabétique.

À noter

Tout candidat à un concours ou examen qui ne participe pas à l'une des épreuves obligatoires est éliminé.

A quel moment recevrai-je ma convocation aux épreuves écrites ?

La convocation est :

  • soit expédiée par voie postale une quinzaine de jours avant la première épreuve du concours.
  • soit téléchargeable dans l'accès sécurisé du candidat une quinzaine de jours avant la première épreuve du concours (accès possible grâce au code d'accès que vous avez obtenu et au mot de passe que vous avez créé au moment de votre préinscription sur le site internet). Dans ce cas, un mail vous est envoyé pour vous avertir de la disponibilité de votre convocation dans votre accès sécurisé.

Que se passe-t-il si un candidat ne se présente pas à une épreuve obligatoire ?

Le candidat est éliminé du concours. En revanche, l'absence à une épreuve facultative n'a pas d'incidence sur la suite du concours.

J'ai été déclaré admissible à un concours. Je ne peux pas me présenter aux épreuves d'admission. Est-il possible de garder le bénéfice de l'admissibilité ?

Non, l'admissibilité est prononcée par le jury en fonction du nombre de postes et des résultats de l'ensemble des candidats d'une session particulière.

J'ai choisi une option à un concours et je souhaite modifier ce choix après la clôture des inscriptions : est-ce possible ?

Non.

Lorsqu'un candidat est tenu de choisir une option lors de son inscription, le choix qu'il effectue revêt un caractère définitif à compter de la clôture des inscriptions

Conseil d'Etat, 12 janvier 1994 M. DEFEIGNIES

J'ai choisi une épreuve facultative mais je ne souhaite plus m'y présenter : serai-je pénalisé ?

Non, il s'agit d'une épreuve "facultative" qui ne revêt donc pas de caractère obligatoire. Elle vous permet d'obtenir quelques points supplémentaires éventuels en vue de votre admission. Il faut toutefois prévenir le service organisateur en cas d'absence à l'épreuve facultative.

Qui sont les membres du jury ?

Les membres des jurys des concours sont nommés par arrêté de l'autorité territoriale de la collectivité ou de l'établissement qui organise le concours.

Le jury comprend au moins :

  • un fonctionnaire territorial de catégorie A ou B et un fonctionnaire désigné dans les conditions prévues à l'article 17 du décret du 5 juillet 2013 susvisé ;
  • deux personnalités qualifiées ;
  • deux élus locaux.

Je suis recalé au concours car il me manquait 0.01 point. Pourquoi le jury ne m'a-t-il pas admis, mes résultats étant si proches du seuil d'admission ?

Le nombre de postes fixé au concours ne peut être augmenté après le début des épreuves écrites et correspond aux besoins des collectivités employeurs.

Il n'est pas possible pour le jury de retenir un nombre de lauréats plus important que le nombre de postes ouverts au concours et ceci même si l'écart de notes séparant les candidats est minime.