Conformité d'une installation d'assainissement non collectif et troubles du voisinage

Publié le 08/12/2017

Une installation d'assainissement non collectif déclarée conforme par le contrôle du SPANC (service public d'assainissement non collectif) écarte-t-il toute responsabilité du propriétaire envers ses voisins en cas de nuisances olfactives ?

Le ministre de la Transition écologique et solidaire répond négativement à cette interrogation :

  1. La conformité d'une installation d'assainissement non collectif est établie par le service public d'assainissement non collectif (SPANC), conformément aux modalités prévues par l'arrêté du 27 avril 2012. En application de cette réglementation, un SPANC peut notamment déclarer une installation non conforme si elle est à l'origine de nuisances olfactives récurrentes. 
  2. La conformité d'une installation ne signifie pas pour autant que celle-ci ne peut pas être à l'origine de nuisances. Ces troubles peuvent ne pas avoir été détectés au moment du contrôle par le SPANC, notamment s'ils se sont déclarés postérieurement au contrôle ou s'ils ont pour origine un dysfonctionnement temporaire. 
  3. Dès lors, un propriétaire d'une installation n'est pas exonéré de sa responsabilité, même si son installation a été déclarée conforme par un SPANC.

Référence :